Partagez | 
 

 It’s very effective ! [Cathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: It’s very effective ! [Cathan]   Lun 26 Mar - 16:04

Et soudain une interro de math sauvage apparaît !
O’Leary-sensei utilise « information donnée en cours pendant que l’étudiante rêvassait ».
It’s very effective !

La gamine n’avait jamais été une véritable tête en math. Incapable de se rappeler les formules, elle n’avait d’ailleurs jamais vraiment cherché à changer cet état de fait. « Cela me servira jamais à rien » prononcé en de multiples occasions devant une mère et une prof dépitée dans son dernier lycée résumait parfaitement le fond de sa pensée. Toutefois, elle devait bien reconnaître que ce coup-ci elle avait atteint des profondeurs abyssales de la note pouilleuse. En contemplant le papier à moitié vide de réponses valables – remplacées par un charmant dessin où on pouvait apercevoir une mitsu-chibi en train de faire seppuku avec la feuille d’interro et une brève excuse griffonnée pour le prof « Je me rappelle pas de la formule. Désolée » - en contemplant la note surtout, l’adolescente songea brièvement qu’elle avait intérêt à garder des excellentes notes dans les autres matières si elle ne voulait pas avoir de problèmes.

Jusqu’à lors, elle avait réussi à garder des notes passables en comptant sur son sens logique et ses acquis précédents. Toutefois, les derniers événements dans son petit train-train quotidien avaient saccagés allégrement ses efforts pour rester concentrée en cours et la demoiselle avait la tête ailleurs la majorité du temps. Toujours assise à sa place alors que les autres élèves vidaient les rangs pour profiter dans la joie et la bonne humeur de la fin des cours, elle gardait sa tête entre ses mains et s’arrachait méticuleusement, non pas les cheveux, mais quelques sourcils en guise d’auto-punition. Finalement, elle empaqueta ses affaires et quitta sa place le pas lourd et d’une humeur… passablement déprimée.

Et on était que lundi… la semaine promettait d’être longue et foutrement désagréable.

Pire que tout, il y avait ce petit mot de la part du tant redouté professeur de math lui demandant de bien vouloir revenir après la pause déjeuner pour discuter de tout cela. Autant le dire de suite, son déjeuner elle n’y toucha pas vraiment. En lieu et place, elle gagna les hauteurs et le toit pour observer le ciel. Exactement le genre de moment où un adolescent se dit que ça serait vachement cool de commencer à fumer. Car si O’Leary terrorisait la plupart des étudiants, Mitsu en avait une trouille bleue. Pas parce qu’il était vraiment grand ou bien bâti, pas parce qu’il lui jetait parfois un regard assassin quand elle quittait ses rêveries suite à un rappel à l’ordre, mais simplement parce qu’il avait le profil exact des gens avec lesquels elle peinait à rester calme et polie. Le genre de type capable de détruire minutieusement son masque de gentille demoiselle rêveuse et docile, de parfaite petite japonaise comme il faut. Et là, elle aurait le droit à un tête-à-tête.

Après avoir soupiré moult fois, grignoté un ongle manucuré, elle traîna les pieds jusqu’à la salle de cours et frappa à la porte avant d’y entrer. Mentalement, elle se répéta une dernière fois un petit « Reste calme et polie, tout se passera bien », elle étala un sourire d’excuse à l’attention du roux et s’inclina en prenant les devants.

- Je vous prie de m’excuser pour cette note désastreuse, cela n’arrivera plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Mar 27 Mar - 16:58

Dans la catégorie « devoirs tellement foireux qu'il avait mal aux yeux en les corrigeant », il pouvait classer une bonne partie des copies de ses élèves. Parfois, certains obtenaient des palmes tant la quantité d'encre nécessaire à les corriger était importante – il devrait songer à envoyer un petit mot à l'intendant pour que celui-ci établisse une commande en gros pour le type particulier de couleur écarlate qu'il utilisait. Et puis il y avait les chefs d’œuvre. Les copies tellement monstrueuses qu'on aurait pu les garder pour le musée des horreurs, celles qui lui auraient donné envie de se jeter de la tour de Tokyo s'il avait vraiment été prof et passionné par son métier. La dernière en date l'avait fait franchement rire. Entre les réponses qui frôlaient le néant et l'adorable dessin pour souligner le vide, Cat s'était cru obliger d'en récompenser l'auteur par un petit mot et une convocation à venir la voir après les cours. Dire qu'habituellement il s'abstenait de passer plus de temps que nécessaire auprès des gamins...

Avant l'heure du rendez-vous, il avait pris soin de jeter un coup d'oeil au dossier de la demoiselle. Outre les notes des autres professeurs – excellentes, il n'y avait bien qu'en math où elle persistait à faire de la plongée sous-marine – il avait été fouiller dans les antériorités de la jeune femme pour savoir exactement à quoi s'en tenir de sa part. Passif intéressant pour cette petite japonaise par ailleurs. Une fois les choses mises au clair, une tasse de café sur son bureau et une pile de devoirs en attente de crayon rouge face à lui, le prof de maths s'attela à sa tache dans l'attente de l'arrivée de son élève.

Elle arriva parfaitement à l'heure, s'inclinant et s'excusant immédiatement sous le regard désabusé du gaijin face à ce comportement posé de japonaise bien sous tout rapport. Il était presque sur que l'inclinaison de son buste était millimétrée par rapport à ce qui était nécessaire quant à l'excuse et son rang de professeur. Le stylo fut abandonné sur une copie - pas trop mauvaise celle-là, du moins ce qu'il en avait corrigé – alors qu'il se levait et faisait le tour du bureau pour faire face à son élève, s'appuyant du bout des fesses sur le meuble pour ne pas trop la surplomber.

«  J'aimerai dire que je vous crois, mais vu vos précédentes copies, les probabilités d'une remontée fabuleuse me semblent assez faibles Miss Rowani. »

Le Miss utilisé en lieu et place d'un san ne faisait que rendre plus présent l'accent américain de son japonais. Au milieu des mèches rousses et du sourire décidément trop amusé pour être celui d'un professeur nippon, il ne dépareillait guère.

«  Jusqu'où remontent vos lacunes ? Et je vous en prie, ne me parlez pas de l'école primaire, j'aimerais que nous quittions cette pièce tous les deux sain d'esprit. »

Effectivement, face à un dessin, dur d'évaluer précisément le niveau de son élève – s'il y avait un niveau à évaluer la dessous -

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Mer 28 Mar - 16:56

- Mes lacunes…

Répéta-elle lentement, laissant la phrase en suspens. Lacunes… Elle leva légèrement les yeux au plafond, réfléchissant apparemment avec attention.

- Je dirais… plus ou moins au début du lycée.

Plus ou moins au même moment où elle avait commencé à sortir avec Sanzo… plus ou moins au même moment du divorce de ses parents, plus ou moins quand elle a arrêté les activités annexes multiples qu’elle pratiquait au collège. Bref, un psy dirait sans doute qu’il y a un rapport entre son refus d’enregistrer les informations des cours de math avec cette série d’événements, mais Mitsu pensait surtout que c’était juste par flemme et logique incompatible. Et coté fainéantise, l’adolescente savait parfois faire preuve de zèle. Bien plus intéressant de sortir, faire la fête, étudier quelques choses comme l’histoire, l’art, la science qu’une série de chiffre. Aaah doux Eden que sont les jeux vidéos et les bouquins comparés à des théorèmes abscons. Là-dessus, elle baissa à nouveau le regard sur son professeur. Bien qu’on lui ait appris à ne pas trop regarder les adultes longtemps dans les yeux – ça fait rebelle et irrévérencieux – elle le fixa tranquillement une seconde avant d’ajouter pour plus de précision.

- Depuis la première du lycée où j’étais avant donc…

Elle hésita une brève seconde à ajouter un petit commentaire sur le professeur vieux et incompétent, mais elle n’avait pas trop le genre à rejeter publiquement la faute sur quelqu’un d’autres.

- A dire vrai… j’ai de la peine à comprendre la logique pour expliquer telle ou telle formule. C’est à des années du compréhensible pour moi. Du coup, je ne m’en rappelle jamais parce que ça n’éveille aucunement ma propre logique.

Elle haussa presque une épaule. Au dernier moment, elle se retint ce qui donna naissance à un vague spasme dans son bras gauche. En gros, elle avait envie de lui dire que les maths étaient irrationnels dans son univers à elle parce qu’elle n’arrivait pas à l’expliquer par des mots et que les abréviations non-utiles dans sa vie de tous les jours, elle préférait les passer à la trappe pour emmagasiner des infos plus importantes… Décemment, elle ne pouvait pas lui rétorquer ce genre de choses. Du coup, son explication était la plus complète qu’elle était capable et désireuse de lui fournir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Ven 30 Mar - 9:46

Ne pas comprendre la logique des maths, voilà bien quelque chose qui dépassait l'entendement de Cathan. Qu'on ne comprenne pas la logique des verbes irréguliers des langues, des règles de grammaire ou pire, des énoncés de philosophie, ça lui paraissait compréhensible, voir même normal. Et encore, on était pas dans les sommets que pouvait atteindre la psychologie ou l'anthropologie, des « sciences » parfois un peu trop basées sur l'extrapolation à son goût. Ne pas comprendre la logique des maths – surtout des maths de niveau lycéen, il voulait bien mettre de côté les niveaux avancés – c'était comme se prendre la tête sur la logique de 1 et 1 font 2. A moins de vouloir sortir de la base 10 pour aller en binaire, il n'y avait pas de question à se poser.

«  Si vous ne trouvez pas les maths logiques... qu'est-ce que vous trouvez logique alors ? »

Le regard de l'américain s'était vissé sur la jeune femme, attendant sa réponse avec une curiosité qu'il ne tentait même pas de dissimuler. Pour une fois qu'il coinçait un élève pour la lui donner... la plupart du temps, c'était plus une question de flemme et de compréhension que de réelle logique. Avec quelques coups de pieds judicieusement appliqués dans le fondement, les trois quart de ses élèves pouvaient arriver au niveau qui était attendu d'eux en fin d'année. Ce n'était pas pour rien que le lycée japonais avait un tronc commun avant l'université. Les maths étaient vus comme un cauchemar d'étudiants sans réelle base à son humble avis. A la limite, la physique – tout ce qui était électricité par exemple – était bien plus prise de tête et moins logique. Certes, les maths étaient moins applicables directement, ce qui demandaient aux gosses une certaine capacité d'abstraction. Dont ils faisaient parfaitement preuve le reste du temps.

«  Exprimez-vous franchement Miss,vos explications ne pourront pas faire plonger plus votre moyenne qu'elle ne l'est déjà. Je n'ai pas encore de barème dans le négatif.»

S'il fallait la titiller un peu pour qu'elle lui réponde, ce n'était pas ce qui le dérangerait le plus.
Et au niveau rigidité des mœurs, il n'était certainement pas le professeur qui attendait de ses élèves le comportement le plus respectueux et docile. Au contraire, un peu de capacité à penser et s'exprimer par soi-même chez ces petits nippons lui ferait réellement plaisir. Quitte à y mettre un peu du sien pour trouver comment détourner le blocage mathématique de la jeune fille et arriver à ce qu'elle ne fasse plus se retourner Euclide dans sa tombe. Un petit défi ne lui ferait pas de mal pour occuper ses journées pendant ces maigres temps de correction de copies-horreurs.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Dim 1 Avr - 0:47

Elle sourit véritablement l’espace d’un instant. La première question l’amusait. Hélas, la diatribe suivante doucha le brin d’enthousiasme à s’exprimer sur le sujet tout aussi rapidement. Avait-il réellement besoin de remettre sur le tapis aussi directement le coté si honteusement catastrophique de ses notes ? Aussi, elle pinça les lèvres avant de laisser échapper un rire gêné. Machinalement, sa main gauche trouva l’arrière de son crâne et ses cheveux qu’elle ébouriffa comme le ferait un jeune homme de sa connaissance.

- J’espère que le barème négatif ne verra jamais le jour. Autrement, il faut avouer que je serais très emm... bêtée.

Se ravisant et reprenant l’air terriblement guindé d’une petite japonaise bien sous tous rapports, elle hésita une seconde. Un coup d’œil – très bref - à l’extérieur, le si tentateur extérieur, lui enjoignit à s’exprimer pour écourter le moment de torture et rejoindre cet éden salvateur.

- Et bien, en fait, j’arrive facilement à comprendre la logique des choses quand je peux avoir des exemples appliqués et pratiques, quelque chose qui se rapporte à ma vie de tous les jours ou que j’arrive à faire rentrer dans une histoire. Ou de manière plus générale, à en saisir tous les tenants et aboutissants pour le comprendre réellement. Sur les math, je suis incapable de mettre des mots dessus, d’expliquer le fonctionnement de cette logique.

Elle mordilla légèrement ses lèvres, pas très satisfaite de sa réponse.

- Je ne vois pas vraiment comment l’exprimer mieux… donc je vais tenter de faire un exemple. En histoire, on apprend qu’un fait X s’est produit en l’an Y. De ce fait, mettons une guerre, au hasard, je peux aisément concevoir que les morts et la destruction des ressources vont provoquer une crise économique qui se tiendra quelques années plus tard. La détresse, la pauvreté mènera probablement à une évolution ou révolution, qui provoquera ou non des frictions etc.

Elle marqua une pause, le temps de réfléchir à comment aborder la suite.

- Même si j’oublie la date de la guerre déclenchant les événements – les chiffres, c’est franchement pas mon truc - , je serais toujours à même, en réfléchissant à ce que j’ai appris, à retracer l’histoire parce que je comprends les tenants et aboutissants. Cela éveillera en moi une logique, un enchaînement de faits, de données.

Sans lâcher le prof du regard, elle continua son petit « exposé ».

- En math maintenant, restons dans le basique, si on me demande de calculer l’aire d’un anneau gigantesque en me donnant quelques dimensions, je comprendrais facilement que je dois trouver l’aire du rond intérieur pour la soustraire à celle extérieur. Je peux me le représenter, le voir. C’est facile. Maintenant, si j’oublie que la formule pour calculer l’aire d’un rond… je ne pourrai jamais donner de réponse. Je ne pourrais pas chercher moi-même comment le faire parce que je ne comprends pas ce que vient faire un « pi » r carré dans cette logique. Je ne suis pas aussi intelligente qu’Archimède, je ne sais pas d’où ça sort. Je l’ai juste bêtement appris par cœur.

Elle esquissa un nouveau sourire un peu navré.

- Je suis désolée, je ne vois pas comment exprimer mieux que ça pourquoi je ne trouve pas les math « logique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Jeu 19 Avr - 13:59

Les explications, loin d'être claires et concises, vinrent quand même, émaillées d'exemple plus concrets sur ce qui était logique ou non pour elle. Encore une à qui il ne pourrait pas demander de compter en binaire en gros. Le rouquin pencha la tête en arrière et éclata d'un rire sonore qui résonna dans la classe pendant une longue minute avant que l'américain ne se remette de son hilarité. Même une fois suffisamment calmé pour parler, un grand sourire menaçant de faire deux fois le tour de sa tête resta affiché sur son visage, funeste présage pour la suite de la scolarité de la demoiselle, qui pouvait le prédire ?

« Miss Rowani, je pense que votre logique et la mienne sont irrémédiablement incompatibles. Ce qui nous amène à un soucis : comment allons-nous faire pour que vous finissiez votre scolarité sans atteindre de nouvelles profondeurs en maths et sans que j'use trop d'encre rouge ? »

Ce qui était bien malheureux pour l'un comme pour l'autre était que les maths restaient une discipline importante du tronc commun jusqu'à l'université. Ils ne pourraient même pas faire semblant de ne pas se voir dans la salle de classe : à un moment où un autre, ils finiraient par devoir subir la même copie, elle à l'écrire, et lui à la corriger.

« Étant donné que je ne peux pas vous demander décemment de redécouvrir chacun des grands théorèmes que nous allons étudier cette année, même si cela pourrait s'avérer assez amusant, il va quand même falloir essayer quelque chose de plus... expéditif pour que vous réussissiez à survivre en maths.»

Le sourire du professeur s'étira sur le mot expéditif, comme s'il en savourait la sonorité.

« Et vu que je ne suis pas foncièrement doué pour les longues séances de psychologie pour essayer de vous faire voir la beauté d'une d'un algorithme... »
Le professeur haussa les épaules, comme si la simple idée de non appréciation d'un algorithme lui passait au dessus de la tête.

«  Je vais vous donner quelques exercices personnalisés plus encrés dans la réalité pour que vous essayez de comprendre, selon votre façon de penser. Par contre, vu qu'ils sont hors des cours, ils seront à faire sur votre temps personnel, en plus du reste. »

L'idée de devoir reformuler des problèmes classiques était assez intrigante, suffisamment amusante qu'il ai envie de le faire malgré son manque total de pédagogie et d'envie d'enseigner. Après tout, il avait assez étudié la physique en alliance avec les maths pour avoir une idée sur ce qui était concrètement utilisable en maths.
Pour la jeune fille, ça signifiait seulement du travail perso en plus. A voir si elle aurait envie de s'y mettre.

Hrp : désolé pour le retard :\o/:

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Jeu 19 Avr - 21:08

- Ça n’est pas drôle

Maugréa-elle bien malgré elle en agitant vaguement la main, les sourcils froncés. Oui, c’est vrai quoi ! Qu’est-ce qui le faisait rire ce grand taré de gaijin ? Elle avait tenté de s’exprimer aussi clairement et logiquement que possible. Puis, ce n’était pas une tare que d’avoir une logique non-mathématique ! Qu’est-ce qu’il l’agaçait ! Bordel, pourquoi un type comme lui était professeur dans ce lycée ? Elle serait bien plus peinarde si elle s’était retrouvée avec un prof classique de math, le genre de mec tellement sérieux qu’à part râler sur l’incompétence notoire des étudiants à comprendre la quintessence de son art, il était juste capable de lorgner sur les fesses des jeunes filles. Bref, le vieux garçon standard.

Elle soupira. « Ne pas s’énerver, Mitsu, rester calme. » S’il pouvait arrêter de sourire comme s’il allait la bouffer au p’tit déj’, ça l’aiderait. Elle hocha la tête à la suite du discours. Incompatibles ? Autant le dire clairement qu’ils étaient un peu comme deux être aux antipodes d’un monde et séparer par une barrière de métal blindé. Méthode expéditive ? Il allait l’attacher à une chaise pour lui laver le cerveau avec des formules ? Elle finirait en zombie décharné qui ne hurlerait pas « Braaaaain » mais « Pierre carrée » ou toute autre formule s’approchant de la chose. A l’image, elle perdit le fil une seconde de ce qu’il racontait.

- J’aimerai autant m’arracher un bras plutôt que de vous avoir en psy.

Lâcha-elle à voix haute. En s’en rendant compte, elle commença à le dévisager et à tiquer légèrement d’un œil. Suite à quoi, elle enchaîna sur un rire nerveux silencieux et commença à bafouiller une suite illogique – même d’un point de vue non mathématique – de mots. Une longue, très longue, trentaine de secondes passa avant qu’elle n’arrive à articuler un :

- Oui, des exercices, très bonne idée. Fabuleuse idée.

HRP : Tu seras châtié par une réponse courte du coup…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Mar 24 Avr - 20:27

La réplique de Mitsu fut efficace, renvoyant le prof de maths dans un rugissement de rire incontrôlable à sa réponse acerbe. Son sens de l'autorité aurait du s'en offusquer profondément mais il en aurait fallu un peu plus pour qu'il se sente remis en question. Les élèves pouvaient de toute façon dire ou faire ce qu'ils voulaient, suivre ou non, ne pas faire les exercices, il s'en moquait comme de sa première balle tirée : à la fin, il restait le seul juge des copies rendues et l'examen la seule sanction sur laquelle buterait les élèves. Ce point de détail mis de côté, cette petite demoiselle avec un brin de répondant était un pur plaisir, bien plus que si elle s'était conformée aux habitudes en s'inclinant et en le remerciant.
Le sourire de chat se fit moins aigu et plus enjôleur alors que son rire se calmait. Pouvait-on rajouter des points bonus à un élève parce qu'il mettait le prof de bonne humeur ? A tout le moins, ses camarades pourraient la remercier de ne pas le mettre d'humeur à coller une interro surprise à tout le monde pour avoir la paix pendant une heure.

« Ravi de constater que vous avez au moins une goutte de logique conventionnelle en vous Miss. Et si cela peut vous rassurer, je ne suis tourné ni vers la torture conventionnelle, ni vers la torture psychologique. Quoi que vous pensiez des maths.»

Et même si son visage pouvait laisser croire qu'il pensait tout le contraire de ce qu'il disait. Ceci dit, s'il connaissait bien plusieurs techniques d'interrogatoire, il n'aurait pas été jusqu'à appeler ça de la torture : c'était bien connu, les services fédéraux des USA étaient bien au dessus de ce genre de pratiques peu reluisantes si elles venaient à être connues du grand public.
L'américain examina de nouveau la petite japonaise de haut en bas, comme si un nouvel examen un peu plus attentif pouvait lui révéler de nouvelles facettes de son élève, un détail intéressant caché jusque là. Etaient-ils plus nombreux que prévus à être capable de faire preuve d'un peu de cran, ces petits japonais si attachés aux apparences et à leurs moyennes ? Son manque de considération typique d'un gaijin aidait sans aucun doute à cette détente douteuse, puisqu'il sortait des normes auxquelles ils s'attendaient.

«  Partons donc sur l'hypothèse que votre bras est sauf. Pour les maths, si vous êtes capable d'y mettre autant de courage que celui dont vous êtes capable de faire preuve face à moi, je suis sur que vous arriverez à vous rapprocher de la moyenne. »

Un nouveau petit rire vint conclure sa remarque.

« Avez-vous autre chose à dire ? A part pour remettre en question mes qualités de psychologue cela-dit. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Mer 25 Avr - 17:14

Peut-être enhardie par le rire de son professeur, peut-être simplement agacée par son détachement aux conventions communes ou le fait qu’elle ne soit pas en mesure de prédire un minimum ses réactions, Mitsu se risqua à une réponse sur le même ton que la précédente.

- A part vous faire part de mes doutes quant à votre non-goût pour la torture, non.

Elle marqua une pause en esquissant une brève moue un peu contrariée.

- Enfin si, comment voulez-vous procéder pour les exercices dans la pratique ? Je pense que c’est effectivement une bonne idée de tenter une autre approche.

Naturellement, elle n’était pas non plus vraiment enchantée de devoir se taper des exercices supplémentaires, mais elle était suffisamment consciente de ses lacunes pour accepter de l’aide, même du si désagréable professeur de math. Puis, elle avait beau dire, entrer en fac de médecine demandait aussi des bonnes notes dans cette fichue branche inutile et incompréhensible. Entendons-nous bien, Mitsu n’était certes pas douée en math, mais les notes – normalement – n’étaient pas catastrophiques au point de risquer de vrais soucis. En bref, elle avait de notes pitoyables mais elle « passait » tout de même généralement. En réfléchissant vaguement à son futur, une autre question lui effleura l’esprit.

- A tout hasard, savez-vous les… pré-requis dans votre matière pour entrer en fac de médecine ? Ou du moins une vague idée de ce qui m’attend ?

Non, non, elle ne le prenait pas pour un conseiller d’orientation au courant de tout. Mais avoir une idée de la sauce à laquelle elle serait mangé l’année suivante à la même période – oui parce qu’évidemment, il n’y avait strictement aucune chance, dans son esprit, pour qu’elle échoue sa seconde ou sa troisième ensuite – lui importait grandement depuis quelques temps. Peut-être un résidu inconscient de la mésaventure dite du « Je me retrouve au milieu d’une affaire de yakuzas et suis brusquement détentrice d’un secret que je préférais ne pas connaître » qui lui refilait un coté maniaque qu’elle ne pouvait pas tout contrôler. Et puis, aussi détonnant qu’était O’Leary en professeur, on ne pouvait pas le blâmer d’être un « mauvais » prof… même s’il avait des méthodes pour enseigner à l’université et pas au lycée. Bref, il devait être au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Jeu 26 Avr - 9:40

La nouvelle remarque sur la torture n'eut comme réponse qu'un énième sourire de chat satisfait, ce même sourire qui ne semblait pas vouloir décoller du visage de Cathan durant toute sa discussion avec la demoiselle.
Le rouquin croisa les bras, pondérant sur la question. Comment faire des exercices plus pratiques et plus ancrés dans la réalité, du moins suffisamment pour en appeler au sens pratique d'une japonaise qui ne semblait capable de comprendre les choses que de manière romancée. Voilà qui promettait d'être épique.

« Ça veut dire que je vais devoir me creuser la tête pour une application pratique de certaines de ces formules. Le soucis étant qu'elles sont plus souvent utilisables pour des notions qui ne sont pas forcément simples de physiques par exemple, et je ne suis pas sur que ça soit tellement plus concret pour vous que les maths le sont. Ceci dit, on peut essayer, et vous me direz votre avis dessus. »

Cat s'appuya du bout des fesses sur son bureau, réfléchissant au temps nécessaire pour étudier la question, récupérer quelques exemples d'exercices différents et pondre un problème. Le défi l'amusait assez pour le tenir occuper une partie de la nuit – c'était toujours bien plus amusant que de corriger des copies insipides.

«  Laissez-moi votre adresse mail, je vous enverrai ça d'ici demain. Vous aurez tout le temps de commencer à les travailler pour m'en parler au cours suivant. »

L'égoïsme patenté des professeurs toujours persuadés qu'ils étaient les seuls à donner des exercices... plus précisément, l'art d'ignorer la possibilité que les autres professeurs puissent empiéter sur leurs plate-bande, à savoir les élèves.

La demande sur la fac de médecine le laissa sceptique un instant, jusqu'à ce qu'il se rappelle des commentaires d'Aku sur le rôle du professeur de guider les élèves vers l'université, leur cursus et toutes ces petites choses d'un intérêt plus que variable ce qui le concernait. La plupart du temps, les élèves le fuyaient comme la peste, lui permettant d'esquiver toutes les questions de ce type. Il fallait croire que la notion qu'il puisse être doué en torture n'effrayait pas le moins du monde Mitsu.
Bien, pour les apparences, il pouvait bien à peu près deviner la réponse à la question et se donner des allures de prof parfait. Non, mieux valait rayer le parfait et en restait à se donner des allures de prof qui savait ce qu'il faisait, cela serait déjà amplement suffisant. La petite avait déjà l'air sceptique, nul besoin d'en rajouter.

« Surtout des maths appliquées en physique en fait, pour l'optique, la thermodynamique, de la cinétique ou de la mécanique par exemple... en théorie, vous devriez être heureuse puisqu'il y a des raisonnements concrets qui entourent tous ces vecteurs et autres référentiels. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Rowani
Déléguée de la 2-A

avatar


Personnage
Âge : 17 ans
Chambre / Appart : 207

A savoir :

MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   Ven 27 Avr - 0:20

- J’ai des très bonnes notes en physique ou en sciences en général. J’ai toujours trouvé ça intéressant et instructif de savoir comment le monde fonctionne… Et je trouve ça « logique » contrairement à des séries de chiffres parce qu’il y a un raisonnement que je peux concrétiser avec des mots et des idées claires. Donc… oui, ça devrait aller dans ce cas. Merci pour le renseignement.

Après avoir bougonné en début de phrase, elle étala un sourire de remerciement rapide. Décidemment, elle commençait à montrer des traits de caractère de cochon de plus en plus fréquemment. Inutile d’en chercher bien loin les raisons encore une fois, elles étaient toutes trouvées. Depuis les incidents, elle avait décidé d’arrêter de toujours se formater à ce que sa mère voulait qu’elle soit. Elle avait encore la trouille de se balader seule, de la peine à se concentrer sur ses études à cause des cauchemars ou des tonnes de réflexions, mais, hormis cela – et c’était déjà bien plus qu’assez-, elle allait bien.

Elle posa son sac au sol, l’ouvrit et commença à fouiller à la recherche de son agenda. Le machin, une fois sorti, ressemblait plus à un fourre-tout ministériel qu’à un agenda de jeune fille. Pas de sticky kawai ou de petites peluches, juste un fourmillement de papiers gribouillés de dessins, de notes diverses, de tickets de cinéma et de photos. Elle fouilla un instant jusqu’à trouver une page vierge et inscrivit son adresse mail sur le papier. Elle le déchira et le tendit au professeur. Là encore, pas de pseudo débile, juste son nom et prénom. En soi, cela devait être un peu étonnant. Etant donné son comportement rêveur, les « mœurs » de sa génération, on était presque en droit de s’attendre à un pseudo fantaisiste tiré d’un film, d’un manga ou encore d’un bouquin.

Elle ne se formalisa pas non plus de voir que le professeur ne tenait pas compte d’un éventuel emploi du temps chargé. Rien d’étonnant là-dedans, ce comportement était courant quelque soit la branche. Puis, elle n’était pas au lycée pour qu’on la dorlote en la ménageant. D’une certaine manière, elle s’estimait déjà « heureuse » qu’il prenne le temps de l’aider à combler son retard. Enfin heureuse… Encore une fois, elle ne sautait pas au plafond à l’idée de se taper des exercices concoctés par le prof sadique patenté de l’établissement. Elle reprit de fait le comportement policé à l’extrême qu’on attendait d’elle et s’inclina à 22.5 degrés – très exactement –

- Merci pour le temps que vous m’accordez.

Intérieurement, elle avait presque envie d’ajouter un « je me monterai digne de votre confiance, sensei » mais le foutage de gueule serait un petit peu trop évident, non ? D’autant plus qu’elle était effectivement reconnaissante, mais ça s’arrêtait là. Polie, elle attendit de savoir s’il en avait terminé avec son cas ou s’il lui restait un autre point à aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: It’s very effective ! [Cathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It’s very effective ! [Cathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Bâtiment Showa [Cours] :: Premier étage :: Salles de classe-
Sauter vers: