Partagez | 
 

 Au nom du père [Pti frère]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Au nom du père [Pti frère]   Mar 27 Déc - 14:17

La semaine était passée comme elle avait débuté, dans une masse confuse de sentiments violents. Entre cours menés tambour battant dans une classe où régnait un silence de mort, évitement total d'un Akutsu aussi silencieux que lui et tentative étrange de se lier avec un autre gaijin dont la première approche lui laissait encore quelques marques sur la peau, on ne pouvait pas dire qu'elle avait été reposante. Toutes ces raisons expliquaient pourquoi il se retrouvait dans le gymnase en ce vendredi soir, et non dans un bar quelconque de Hachioji à trouver une conquête avec qui passer le reste de la nuit. Quelques mots échangés avec Luca avaient suffit à apprendre où se trouvait le matériel utilisé par le professeur de sport pour entrainer, ou à défaut défouler ses poulains, et il n'avait pas été bien à dur à l'ex-agent de récupérer le sac de sable et à l'accrocher au bon endroit dans un coin de la salle de sport une fois que celle-ci avait été vide des clubs et autres élèves qui venaient là en fin d'après-midi.
La plupart des gosses rentraient un peu plus tôt chez eux en fin de semaine, laissant le campus à disposition des profs ou de ceux qui n'avaient pas l'opportunité de rentrer systématiquement. Il était rare que Cathan apprécie à ce point le silence dans le lycée.

Dans le vide du gymnase, chaque coup porté à l'épais sac de cuir résonnait sourdement, doublé du grognement étouffé que lâchait parfois l'ex-agent. Nul besoin de beaucoup d'imagination pour savoir quel visage il imaginer à la place de l'artefact d'entraînement, qui il aurait souhaité voir réduit en pulpe sous ses coups. Ses articulations en devenaient douloureuses malgré les bandages qu'il avait rapidement apposé, de même manière que ses muscles se rappelaient à son bon souvenir, but de la manœuvre. Épuiser le corps pour que l'esprit finisse aussi par lacher prise.
A quand remontait la dernière fois qu'il avait pété un cable de cette manière ? Quelques années en arrière, une mission foirée, un collègue blessé... il en avait surement été moins choqué personnellement – quoique surement pas mal vexé dans son arrogance – que le psy qu'il avait du subir pendant quelques mois avait tenté de lui faire avouer. Il comprenait un peu mieux pourquoi il avait rechigné toutes ces années pour se lier et fonder une famille : rien de mieux pour vous éclater le moral.

Le roux s'arrêta de frapper une minute le temps de reprendre son souffle, le front en appui contre le cuir craquelé. Il avait pris le temps de se changer après ses cours de la journée et n'avait plus guère l'allure d'un professeur entre le jean et le t-shirt. La parka abandonnée à l'entrée du gymnase avait suffi à le protéger du fois dans la courte marche entre son appartement de fonction et les terrains de sport. Depuis, il n'avait plus eu l'occasion d'avoir froid.
Encore maintenant, même après avoir eu le temps de se défouler et de parler un peu avec Gabriel, lui aussi au courant – c'était la semaine apparemment – Cathan n'arrivait pas à pointer du doigt ce qui le rendait le plus furieux. Voir son secret partir à vau l'eau – et encore, il ne savait pas le pire, ce connard qui avait cru tout révéler – ou de croiser son géniteur.

Il avait eu sa mère au téléphone, comme toutes les semaines, mais n'avait pas eu le courage ou l'envie d'aborder le sujet, laissant Tara quelque peu confuse devant la retenue tellement étrangère à son fils. La connaissant, il imaginait déjà ce qu'elle avait à dire sur le sujet. Qu'il se secoue et qu'il arrête de se morfondre comme un idiot. Et au passage, que son père n'était pas un salaud au point que Cathan voulait le croire. C'était précisément pour ça qu'il ne voulait pas lui en parler sans être arrivé à ses propres conclusions.

Avec un rictus agacé, l'ex-agent s'arracha du sac et recommença à le frapper avec violence, esquivant les retours pour mieux frapper à nouveau. Il allait avoir besoin de beaucoup de calme avant de pouvoir entendre ça.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Sam 31 Déc - 17:08

Voilà quelques jours déjà que les relations étaient distendues entre Cathan et lui-même. Chose inhabituelle pour les deux frères que leurs collègues avaient bien vu, tout en ayant la décence de ne rien demander. Car si le plus âgé des deux roux faisait de son mieux pour ne pas croiser la route de son cadet, celui-ci le lui rendait bien. Akutsu avait besoin de réfléchir tranquillement à la rencontre avec leur père, notamment depuis la seconde à l'hôtel de celui-ci. A peine plus calme et détendue que la première, elle avait abouti à un vrai questionnement de la part de l'enseignant sur l'ancien agent. Que ce soit exactement ce que leur géniteur souhaitait en intervenant ne lui échappait pas, mais il gardait cette pensée dans un coin de son esprit pour ne pas s'énerver davantage.

Malheureusement, une semaine ne suffisait pas à se faire une idée précise de ce qu'il ressentait.

Comme ça lui arrivait de temps en temps, le jeune homme s'était donc mis en tête d'aller faire un tour en compagnie de son chien. Il croisait régulièrement Kimihiro-kun qui faisait de même lors de ces sorties et ce soir-là ne fit pas exception à la règle, mais le rythme trop tranquille et un peu pensif du prof finit par les séparer Après s'être salué, le roux avait regardé le kendoka s'éloigner devant lui alors que lui-même faisait demi-tour, revenant le long du gymnase pour aller ramenant un Hiro heureux et jappant au chenil. Il serait vraiment temps qu'il déménage pour que le jeune chien soit libre dans un jardin.

Il en était à ce stade de réflexion lorsque des coups sourds parvinrent jusqu'à ses oreilles. La voix grave qui par moment se faisait entendre le renseignant sur l'identité du sportif bien avant qu'il ne pousse la porte du gymnase. Il le fit néanmoins avec une légère hésitation. Que dire ? Que faire si Cathan remarquait sa présence ? Akutsu n'en avait pas la plus petite idée et Hiro, loin de suivre les pensées de son maître, aboya joyeusement lorsqu'il aperçut l'autre homme.


« Pour la discrétion, c'est raté. »

Le murmure ne parvint sans doute pas jusqu'à l'Américain, même s'il se tourna vers lui. Rien d'engageant ni dans le regard, ni dans la physionomie mais après tout... S'il se défoulait, ce n'était pas pour rien.

« Salut Cathan. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Dim 1 Jan - 18:43

Un aboiement aigu le fit sortir de sa transe, lui faisant rater un mouvement et manquer de se prendre le retour du sac par la même occasion. Ses réflexes le sauvèrent, lui permettant d'enchainer un pas sur le côté avant de tourner la tête pour voir qui arrivait pendant que le sac continuait d'osciller au bout de sa chaîne.
A oui, le petit frère, aussi tendu et sérieux qu'un pape à l'heure de la messe, lui rappelant d'une manière désagréable leur géniteur commun. A ses pieds, Hiro, plein de vie, tentait de démontrer qu'il n'était pas de la même humeur que son maître en essayant de dévorer sa laisse. Sans ciller, l'américain tendit la main pour arrêter le balancement du sac pendant que son regard se figeait sur lui, analytique, sans la moindre chaleur qui avait caractérisée leur relation jusque là.

Il était furieux – et vexé – contre son géniteur qui avait pris un malin plaisir à venir dévoiler ses secrets à Akutsu pour déranger le plus jeune. Non qu'il ne comprenne les motifs de Moe-senior. D'un point de vue de quelqu'un habitué à chercher des mobiles à des crimes, les siens étaient facile à percevoir : protéger sa famille, sa réputation, son empire, pas forcément dans cet ordre là. Moe était peut être sans scrupule, mais pas foncièrement un salaud, l'ex-agent pouvait le lui rendre. Ce qui n’empêchait pas sa progéniture illégitime de ne voir en lui qu'un connard qui en plus devait s'amuser de la situation et pas seulement la manipuler.

" Akutsu "


Le seul mot pour accueillir son demi-frère et lui faire savoir qu'il avait repéré sa présence ne fut pas prononcer d'une voix tendre.

La réaction de ce gamin qu'il avait plus ou moins adopté comme frangin était d'autant plus vexante. Il l'appréciait – l'avait apprécié – avant de mettre au clair leur relation, une fois passé le choc d'être tombé sur quelqu'un qui partageait une partie de son héritage génétique. Il aurait pu le détester d'être né du même père, mais une fois cette idée passée... la notion avait été plutôt amusante, pour lui qui n'avait jamais eu d'autre famille qu'une mère qu'il adorait et une grand-mère lointaine à qui il parlait de temps à autre au téléphone. Le reste avait été efficacement élagué de l'arbre.

Le rouquin baissa la tête sur sa main droite qu'il ouvrit et referma plusieurs fois, jusqu'à ce que le bandage, dérangé par les chocs successifs, soit remis correctement en place. Enfin seulement l'américain croisa les bras dans l'attente de la confrontation, plus silencieux qu'il n'en avait l'habitude, son visage transmettant tout ce qu'il y avait à transmettre.
Il n'était pas plus mal que l'heure soit suffisamment tardive pour qu'aucun élève ne soit dans les parages : ce n'était définitivement pas la vision de leur professeur de maths qui les aurait rassurés.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Mer 4 Jan - 15:38

Entre le bruit fait par Hiro et ceux provenant de l’extérieur, il n’y avait pas de réel silence dans le gymnase. Pourtant celui entre les deux frères semblait assourdissant. Et peu habituel. Jamais encore les deux rouquins n’avaient été en froid et Akutsu ne s’estimait pas particulièrement satisfait que ce soit le cas. Lui qui avait coupé les ponts avec sa famille ressentait désagréablement cette distance entre son frère et lui et aurait voulu la voir disparaître dans la seconde. Douce utopie, car au regard glacé que l’autre posait sur lui il n’y avait aucune chance de passer outre aussi vite.

« Ça a été ta semaine ? »

Question presque rhétorique : il connaissait la réponse et l’image de l’ancien agent tendu et prêt à bondir devant lui suffisait à la compléter. Bien sûr que non ça n’avait pas été ! Pas plus pour Cathan que pour lui-même d’ailleurs. Nombreux avaient été ceux qui avaient fait le lien entre l’énervement des deux hommes, mais personne n’avait eu la mauvaise idée de commenter.

Cependant, face à l’inutilité de sa question, Akutsu poussa un léger soupir et se passa une main sur la nuque. A côté de lui, Hiro jappa et tira sur la laisse pour aller voir celui qui l’avait sorti de l’animalerie.


« Laisse tomber en fait. Je… Écoute, je veux pas savoir pour ce que tu as fait aux USA. Enfin non, tu me connais : je suis curieux. Mais si tu veux rien dire, dis rien. Je te forcerai pas. Et j’ai pas envie qu’on se fasse la guerre pour ça. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 16:19

Devant les grands yeux liquides de Hiro, difficile de rester complètement impassible. Le roux tendit la main, flattant légèrement le crâne poilu de la petite bête inconsciente du malaise entre les deux adultes. Quoi qu’à sa manière de les regarder l'un l'autre... il ne devait pas en être aussi inconscient qu'on aurait préféré le croire. Qui pouvait bien deviner ce qui se passait dans sa petite tête de chiot ?

Son regard se porta à nouveau sur Akutsu qui levait le drapeau blanc et tendait timidement une tentative d'armistice sans condition. L'histoire aurait pu s'arrêter là... Si Cat avait été d'humeur à accepter la reddition. Hors son humeur était belliqueuse, sous le signe de la frustration. Il avait commencé à percer l'abcès face à Gabriel, mais face à sa famille, les choses restaient aussi tendues qu'elles l'avaient été à la fin de la brève entrevue qui les avait fait se confronter tous les trois.

" Comme si tu pouvais me forcer à quelque chose... c'est ça que j'admire toujours dans votre famille, c'est cette facilité à mettre de côté ce qui vous dérange."


Depuis combien de temps n'avait-il pas laisser paraître ce côté vicieux et rancunier ? Depuis qu'il s'était rangé et était venu au Japon en prenant un masque d'américain un peu excessif, mais pas si méchant que ça. Personne ne lui avait assez cherché de noises pour le provoquer.
Un sourire sarcastique aux lèvres, Cathan observait Akutsu, se demandant si son grand adolescent de demi-frère était vraiment curieux de savoir ce qu'il pouvait cacher, de ce qu'il y avait derrière son côté décontracté, ou s'il n'était simplement qu'intrépide comme un gosse, qui veut absolument ouvrir les portes fermées, quitte à être traumatisé en voyant le résultat. En l'état actuel des choses et de son humeur, il avait tendance à pencher pour la deuxième solution, même s'il savait pertinemment qu'il était stupide de ne voir qu'en son demi-frère un gosse pas bien mûr.

Après un dernier coup d'oeil au gymnase, Cat commença à retirer les bandages de ses mains. Pas qu'il soit forcément assez défouler, mais il préférait maintenant vider les lieux et remettre le matériel en place. Finir la soirée dans un bar au milieu d'inconnu était la meilleure possibilité pour le moment.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 16:43

Il était évident que Cathan n'accepterait pas la trêve si facilement. Certes les deux hommes n'avaient jamais eu l'occasion de se prendre le bec auparavant, mais à défaut de tout savoir de son frère, Akutsu l'avait à peu près cerné. Ainsi il accepta la rebuffade avec un soupir, lâchant du leste sur la laisse de Hiro dans le même temps pour qu'il bouge jusqu'à Cathan à sa guise. Si ça pouvait calmer le plus vieux...

« Tu sais Cathan je t'aime bien, mais parfois tu es un vrai con. »

Autant pour la tentative de pacification. Le jeune rouquin voulait bien encaisser beaucoup de choses, mais les problèmes familiaux finissaient par vraiment lui courir le haricot et son aîné se montrait mesquin en le comparant ainsi à son père. L'enseignant s'étonnait cependant de rester aussi calme, mais après tout... Si ce n'est que l'ancien agent lui avait menti à propos de son ancien job – par omission, certes – il n'avait pas assez de grief contre lui pour perdre vraiment tout contrôle.

« J'ai le père que j'ai et tu as le même. Fais-toi une raison. »

Le pire c'est qu'il ne comprenait toujours pas ce que le roux avait contre leur géniteur à l'origine. Maintenant il paraissait évident que la confrontation avait échauffé l'Américain et Akutsu le serait tout autant à sa place, mais le grief de base lui échappait complètement. Ou du moins celui qu'il devinait grâce au comportement de l'autre homme lorsqu'il discutait avec sa mère au téléphone ou parlait d'elle laissait le plus jeune sidéré. Était-il seulement possible d'être à ce point accro à sa mère qu'on ne pardonne pas à son père sa propre conception ?

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 17:22

Avec un ricanement sceptique, Cathan détacha le sac de sable et le chargea sur son épaule pour le porter jusqu'à la réserve, laissant entre eux le temps de l'aller-retour avant de daigner répondre. L'insulte ne le dérangeait pas plus que ça, il avait du être traité de bien pire au cours des dernières années, souvent plus à raison qu'à tord. Lui rappeler leur père commun en appelait bien plus à sa fibre sensible, si tant est qu'on pouvait utiliser ce terme. Si Cathan s'était pas mal marré de la coïncidence, avoir rencontré le point précis où commençait leur relation fraternelle, il riait beaucoup moins maintenant.

" Aux dernières nouvelles, c'était plus toi que ça emmerdait comme pas possible qu'on sache que je suis ton frère, puisque ça risque d'humilier ta famille."


Point qui ne l'avait pas plus dérangé que ça, mais qui l'avait agacé en prenant conscience qu'Akutsu aurait presque trouvé normal que Cathan lui étale tous les détails de son CV alors que lui-même n'osait prendre le risque de le reconnaître réellement. Certes, le jeune homme s'était adouci, et venait à l'instant même de reconnaître que son passé et ses détails sordides ne le concernait pas. Qu'importe, avec la douceur d'un pitt-bull qui venait d'attraper à la gorge un autre chien, il n'avait pas envie de lacher prise.
Les raisons, elle déboulait dans son esprit en vrac. Son père, la défaite et l'humiliation qu'il avait ressenti face à lui. La débandade face à Gabriel qui avait suivi. Et tout simplement, ce ras-le-bol total du Japon, cette vie et cette atmosphère feutrée qui l'empéchait de s'exprimer complètement, le brider comme on enrêne un cheval pour lui empêcher de lever la tête. La frustration était là, bien présente, et le savoir ne faisait pas baisser la pression.

Un gémissement plaintif lui fit baisser les yeux sur un Hiro qui venait de rouler au sol pour exposer un ventre couleur crème. Le chiot avait reconnu la voix du dominant et sa colère et préférait montrer toute suite qu'il reconnaissait où était le pouvoir pour éviter tout conflit. Saleté.
L'américain se baissa sur un genou, posant sa grande main dans la fourrure épaisse. Au moins la bestiole reconnaissait son humeur et savait y faire.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 17:33

« Excuse-moi d'avoir un minimum de sens de la famille. La prochaine fois que je me découvrirai un autre demi-frère inconnu, j'essaierai de lui en parler avec plus de tact. »

L'ironie avait fusé avant même qu'il songe à la retenir, motivée tant par l'agacement qui commençait à sérieusement poindre que par la vexation. Akutsu n'était pas très susceptible mais être attaqué sur ce point-là n'était pas dans ses habitudes et sa fierté bien en place n'acceptait pas la critique. Cathan était au Japon et que ça lui plaise ou non, il y avait des règles ici que l'on respectait. Celle-ci en faisait parti malgré tous les aspects bien moins traditionnels du caractère du plus jeune.

« Mais peut-être que ça t'arrangerait finalement de paraître dans les journaux ? Hum ? Toi qui es tellement discret sur ton passé que ça en devient louche, tu ne me feras pas croire que ça t'aurait plus satisfait même si la raison est autre. Alors que tu sois énervé c'est une chose, mais ne me prend pas en prime pour un imbécile ! »

Une petite partie de son esprit lui signala qu'encore une fois, l'aîné atteignait son but. Du jeune homme maître de lui-même et un peu gêné en entrant dans le gymnase, il devenait plus agité et plus proche de ce qu'il avait été à la fin de leur dernière entrevue. Et quoi qu'il refusât d'admettre en lui-même que Cathan l'entourloupait décidément trop bien, l'énervement le poussa à tirer légèrement sur la laisse pour faire se redresser et se rapprocher Hiro.

« Maintenant si tu voulais bien me dire ce que tu me reproches exactement, on irait peut-être plus vite. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 17:55

Un point partout, balle au centre, avec en prime, deux frères aussi énervés l'un que l'autre, piqués au vif par les insinuations, vraies ou juste suggérées de l'autre. Le chiot couina piteusement et se redressa pour aller se liquéfier auprès de son maître, retirant à Cathan tout occupation à ses mains. Faute de mieux, l'américain se redressa et commença à se rapprocher de Akutsu, donnant une bonne image d'un fauve qui se rapproche de sa proie en douceur.

" C'est vrai que tu as tellement le sens de la famille le reste du temps avec eux. Et je ne suis pas énervé. Si j'étais énervé, c'est ça que ça donnerait."

Avec une rage jouissive, l'américain attrapa le japonais et le fit tomber au sol dans une clé parfaitement maitrisée, le retenant juste assez pour lui empécher une rencontre trop brutale avec le parquet avant de le coincer sous lui d'une main ferme, son genou appuyé entre ses omoplates. Le geste n'avait rien eu de doux, même si l'ex-agent avait été loin d'être réellement brutal, s'acharnant à le coincer sans avoir derrière la tête la moindre idée de lui faire réellement du mal. Pas sur pour autant que le japonais fasse la différence. A leur côté, Hiro jappa plusieurs fois en sautillant et remuant la queue, convaincu qu'il s'agissait là d'un nouveau jeu auquel on avait oublié de le convier.

" Tu percutes la différence ? J'en ai ma claque de ce pays où il faut prendre des pincettes pour s'exprimer, des manières de faux-cul, je pensais que ça ne te concernait pas, mais tu as vite fait d'y retourner."


En réalité ? Aku était juste le point focal de toute une situation hors de contrôle. Il n'était même pas sur de lui en vouloir tant que ça. Il fallait juste que ça passe, quelque part, et le jeune homme était celui qui avait fait le premier pas vers lui.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 18:04

La surprise, d'abord. Rencontrer le sol de manière aussi abrupte, genou de Cathan entre les omoplates, les bras n'ayant qu'à peine retenu sa chute – celui de son frère, par contre, il lui semblait bien l'avoir senti. En tout cas il y eut bien un moment de flottement pendant lequel il n'écouta que vaguement la réponse, entendant les mots sans en comprendre le sens alors que son esprit cherchait à comprendre comme diable il en était arrivé là.

Ensuite vint l'éclair de compréhension. La surprise laissa place à la colère, une colère d'autant plus forte qu'il était immobilisé, ce qui était aussi frustrant que libérateur. Pas de risque qu'il s'avise de frapper Cathan par manque de contrôle puisqu'il ne pouvait même plus bouger ou se relever de lui-même.


« Alors exprime-toi au lieu de tourner autour du pot bordel ! T'as jamais eu besoin de la mentalité japonaise pour ne dire les choses qu'à moitié ! »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 21:04

Par réflexe L'ex-agent continua de peser sur l'épaule du plus jeune pour l'empécher de se redresser, exerçant d'autant plus de force que son demi-frère tentait d'en mettre et s'assouplissant dès qu'il s'écrasait. La voix tendue du jeune invitait à la confrontation : la guerre froide s'était bien enflammée.
Posément, l'américain s'imposa de relacher petit à petit l'étreinte pour ne pas risquer de lui faire du mal par inadvertance. Sans mot dire, il se força à recourir à la pensée logique, froide, celle qui lui avait sauvé la peau à de nombreuses reprises quand il ne pouvait se permettre de se laisser aller à des sentiments. Le pragmatique qui se moque bien de ce que vous dise vos tripes.

" Qu'est-ce que tu veux entendre de plus ? Que je déteste ce connard et que l'avoir vu en face n'à qu'empirer ce que je pense de lui ? Que j'ai pas apprécié sa façon de bousiller ma couverture et ta réaction la dessus ? Mais il y a quoi de tellement compliqué à comprendre la dedans ? "

Sa main resserra son emprise sur l'épaule avant de lacher brusquement, l'homme choisissant de libérer sa victime et se relever d'un coup, s’éloignant de quelques pas pour finir de dissiper sa rage noir.
Il n'avait aucun regret parce qu'il avait enfin rencontré son père et définitivement mis le mot salaud au dessus de sa tête. Ce n'était pas comme s'il avait un jour espéré... même si le côté pragmatique se foutait de lui en reconnaissant qu'entre le savoir et le contempler de ses propres yeux, il y avait quelques connections émotionnelles qu'il n'avait pas pris en compte.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 5 Jan - 21:26

Le poids en moins sur lui le soulagea largement. Il profita de l'éloignement de son frère pour se relever lui-même, plus lentement et plus douloureusement en réalisant que malgré la relative attention de Cathan à ne pas lui faire mal, la rencontre avec le sol n'avait pas été sans conséquence. Certains endroits de son corps se rappelaient déjà à lui et il n'eut guère de scrupules à les masser brièvement pour tenter de faire passer la sensation.

« Bah au moins tu l'as dit. Et je vois pas ce qu'elle avait ma réaction. T'étais à deux doigts de lui sauter à la gorge ! Il a fallu que je gère ça en plus de revoir mon père pour la première fois depuis que je suis allé aux USA. Peut-être que pour toi il n'était qu'une très vague notion mais à mes yeux c'était pas rien ! »

Sans trop chercher à regarder Cathan puisqu'il cherchait son chien des yeux, Akutsu se dirigea droit vers lui lorsqu'il l'eut trouvé occupé à renifler l'un des murs. Quant il eut remis la main sur la laisse pour l'attirer contre lui – et éviter qu'il marque son territoire dans le gymnase – le jeune rouquin reprit, cette fois tourné vers son frère.

« Toi tu ne le connaissais pas sinon par ce que t'avais dit ta mère et ce que tu avais pu apprendre sur lui. Moi j'ai beau ne pas le supporter, c'est pas juste le type qui a foutu ma mère enceinte ! C'est mon père Cathan ! Alors tu m'excuseras si j'ai pas réussi à m'empêcher d'être curieux entre deux révélations fracassantes, un retour de mon paternel ni souhaité, ni anticipé et ton propre comportement à gérer en passant, mais ça faisait beaucoup d'un coup à encaisser ou dont il fallait s'occuper ! »

Il marqua une pause le temps de déglutit et reprendre son souffle.

« Bordel mais je vous aurais laissé tous les deux, vous auriez réussi à vous entretuer ! Tu peux me reprocher ce que tu veux mais t'es pas blanc non plus. Qu'est-ce qui t'empêchait de me dire que tu voulais juste pas parler de ton passé puisque la franchise te manque tellement ? Au lieu d'éluder sans arrêt, de changer de sujet ou de mentir carrément ?

J'en ai ma claque de vos conneries moi ! Comportez-vous comme des adultes, merde !
 »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Ven 6 Jan - 17:21

Le discours d'Akutsu amena lentement un sourire tendu sur les lèvres de son ainé. Le discours furieux aux tendances moralisatrices de son demi-frère avait peu de chance d'avoir gain de cause sur sa façon de penser. Sur ce point là, Aku avait peut être raison sur un point : il réveillait ses plus mauvais côté, ce côté irlandais tétu à sale caractère qu'il avait toujours nié avoir. Et qu'il maitrisait, ou dissimulait correctement le reste du temps. Dans son ancien job, il avait eu suffisamment de manières de se défouler pour éviter que les ressentiments ne pourrissent de manière aussi ostensible, et de manière pathétique, aux Usa, il avait toujours eu quelqu'un qui le connaissait assez pour réussir à désamorcer la situation. Ou dont il acceptait les reproches avec plus de grâce.

" Me gérer ? Mais depuis quand t'ai-je demander de me gérer Akutsu ? Tu penses vraiment que j'ai besoin de ta petite tête pour me débrouiller dans ta vie ? Ton père savait parfaitement ce qu'il venait faire et la manière dont il le faisait en te parlant devant moi."


Son sourire se fit plus tordu. Sur le coup, s'il avait bien vu la manipulation, il lui avait été impossible de ne pas foncer dans le tas comme un taureau fonce sur un matador. Le seul point qu'avait négligé Moe-senior était le tempérament vif, à la limite de la brutalité, dont il pouvait faire montre : il avait vraiment été à deux doigts de le frapper. Mais si ce détail n'avait pas été pensé par ce japonais qui se tenait un peu trop bien, le reste restait sous contrôle.

" Et je n'en doute pas, le supporter toute ta vie... c'est dur une adolescence de gosse rebelle dans une telle famille."

La voix moqueuse résonnait dans le gymnase. Si quelqu'un passait dans le coin, il aurait droit à une scène digne d'une répétition du club de théâtre.
Le coup était bas, mais Aku pouvait dire ce qu'il pouvait, il correspondait en tout point à l'archétype du petit dernier de la famille riche qui se rebelle devant les attentes qu'on posait sur ses épaules. Et qui finirait par rentrer dans le lot, des années plus tard, quand le temps aurait fait son oeuvre. Ce qui ne diminuait en rien ses qualités, mais le laissait juste songeur, du moins quand il n'était pas de mauvais poil.

" Quand à mon passé... tu l'as dis, je ne te dois rien, ni réponses, ni explications sur ce que j'ai choisi ou non de te dire. Si tu veux savoir un pan de vérité, dis-toi que je me suis pris suffisamment au jeu d'avoir un petit frère pour être plus libéral sur mes paroles."

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutsu Moe
Admin pragmatique
Prof d'anglais

avatar


Personnage
Âge : 24 ans
Chambre / Appart : 1

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Lun 9 Jan - 17:49

« J'en suis ravi. »

Et c'était vrai il l'était. A son ton dur de le deviner pourtant la nouvelle lui faisait plaisir, même si elle se retrouvait perdue au milieu des brumes dues à la colère. Akutsu s'abstint toutefois de revenir sur ce qui était dit auparavant, aussi conscient que Cathan de ce qu'il en était. Demande de le gérer ou non, ils savaient tous les deux que la rencontre ne se serait probablement pas fini aussi pacifiquement si le plus jeune n'avait pas été là. Car c'était bien la ligue contre leur père qui avait causé son départ et non l'humeur massacrante de son frère.

Quelque part, l'obstination devait être de famille.


« Mais comme je pense qu'on s'est dit ce qu'on avait à dire, bonne soirée Cathan. »

Être aussi froid avec ce demi-frère qui tenait tout autant de l'ami s'avérait particulièrement désagréable. Pour l'heure, le jeune roux estimait en avoir assez entendu néanmoins. Il tira sur la laisse pour rapprocher Hiro de lui au grand dam du chien, prêt à quitter les lieux immédiatement. Mais décidément, partir là-dessus lui laissait un goût amer en bouche. Cela ne l'empêcha pas d'avancer jusqu'à la sortie avant de se retourner.

« Quand tu seras de moins mauvaise humeur, tu sais où me trouver. »

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Rouge = japonais, vert = anglais

Jeune chien fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chutesderozan.wordpress.com/
Cathan O'Leary
Admin mordant
Prof de maths

avatar


Personnage
Âge : 33 ans
Chambre / Appart : 2

A savoir :

MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   Jeu 12 Jan - 16:31

Cathan regarda Akutsu disparaître de son champs de vision, les lèvres étroitement serrées pour ne pas laisser fuser une réplique assassine. Le sang chaud comme le caractère tétu des deux rouquins se voyaient magnifiquement en cet instant, qu'ils viennent de la génétique ou de tout autre chose. Il n'était pas d'humeur à faire des concessions, même après une heure à taper dans un sac de sable, et la réalisation qu'il avait aussi des tords dans l'affaire ne l'amenait pas à se montrer particulièrement affable.
Une dizaine de minutes plus tard, histoire d'être sur qu'il ne recroisera pas son demi-frère et son chiot divaguant dans l'herbe autour de la sortie, et Cathan quittait à son tour le gymnase, dans l'idée de retourner prendre une douche rapide à l'appartement avant de se lancer dans une sortie nocturne qui saurait émousser un peu sa tension.

Il faudrait bien que les choses se tassent à un moment et qu'il accepte de lui reparler sans avoir envie de le tuer, ou plus exactement, de tuer par extension son père, leur père. En cet instant, leur point commun génétique le traduisait comme un objet à abattre. Il n'était pas profiler ou psychologue, mais les quelques recherches qu'il lui avait été donné de faire sur des profils psy rendait facilement assimilable certains détails gros comme des églises. Et oui, son attachement démesuré à sa mère avait à faire ici aussi. Et alors, qui ne l'aurait pas adoré dans ses conditions de vie ?

Quand il sortit enfin, l'air froid dit du bien sur sa peau échauffée, ramenant une once de réalité distante à son esprit. Quoi qu'il se passe, le monde continuait à tourner. Un monde qui s'attendrait à ce qu'il prenne son rôle docilement sans se défouler sur les autres, qu'il gomme ses différences pour reprendre son petit jeu de cache cache entamé depuis presque 6mois maintenant. Sur le trajet du retour, l'américain se grilla une clope en songeant de dont il avait discuté avec Gaby, de ce qui l'avait rendu perceptible à ses yeux. Certes, il n'y aurait pas 36 reporters de guerre pour le griller, et pas 36 demi-frère avec qui il se comporterait plus naturellement que prévu. Mais le reste du temps... il avait intéret à reprendre son masque. Pour Akutsu, il envisagerait ensuite. Le gosse avait raison, ils avaient besoin d'en parler. Quand il serait plus calme.

En avant pour une soirée qui lui permettrait de se laver le cerveau.

✂- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Pourquoi tombons nous Bruce ?
Pour mieux apprendre à nous relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Au nom du père [Pti frère]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au nom du père [Pti frère]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginkgo Gakuen :: Le campus de l'école :: Les équipements sportifs :: Gymnase-
Sauter vers: